C’est quoi le surréalisme ?

Le phénomène qui a pour but de libérer l’homme des pressions morales de la civilisation trop utilitaire et qui est considéré comme un intellectuel snobisme est le surréalisme. Celle-ci est un débordement de l’esprit ou peut être une plaisanterie désireuse qui étonne à tout prix les intéressés de cet art par sa facilité de se jeter dans l’anathème contre les innovateurs qui sont hors de l’union des préjugés.

Définition du surréalisme

Le surréalisme se définit par le mouvement artistique des années 20 ou depuis le XXème siècle qui comprend les expressions dans l’art du cinéma, de la musique, la peinture, la littérature, etc. Cela comprit aussi l’ensemble des procédés de création qui utilisent les forces psychiques de l’inconscient, du rêve et de l’automatisme. Ces phénomènes sont libérés du contrôle de la pensée et en conflit contre les valeurs reçues.

Le surréalisme se caractérise par sa transdisciplinarité et par son importance collaboration entre ses participants. Selon André breton, le surréalisme est comme un « automatisme psychique pur que l’on se propose à exprimer par écrit, verbalement ou par d’autres manières, du fonctionnement réel de la réflexion. Il dicte la pensée sans contrôle exercé par la raison et en dehors de toute préoccupation morale ou esthétique ».

Les objectifs du surréalisme

Les intentions du surréaliste sont de viser la libération du langage. Il remit en cause la fonction de communication et la fonction d’échange. Son autre objectif est de critiquer les activités révolutionnaires intellectuelles de plusieurs certaines tentatives précoces des cultures prolétariennes où elles réclament les activités intellectuelles qui revalorisent l’aristocratie, le dilettantisme, le libéralisme intellectuelles, etc.

Le surréalisme a pour mission de faire libérer l’esprit. Il décrit le manque de liberté de l’être humain et propose un mouvement décalé et iconoclaste qui libère les hommes des codes qui semblent enfermer leur esprit. Les surréalistes ont mis en exergue ces codes afin de les dépasser et mieux les connaitre.

Les principes, les thèmes et les formes du surréalisme

Les principes du surréalisme sont basés sur l’expression de l’inconscient, le refus de catégories esthétiques traditionnelles. Les thèmes du surréalisme sont la révolte, la magie des rencontres idolâtres et les villes, l’amour et la femme, l’inconscient, l’imagination et le rêve, ainsi que les phénomènes paranormaux.

Les surréalismes sont de forme d’associations d’idées, de métaphore étonnante, d’images, des poèmes, d’écriture automatique, collages, calligrammes, et des jeux surréalistes. Celle-ci est aussi l’avant-garde de son temps dans le secteur de la pensée en refusant le rationalisme et en revalorisant l’inconscient et l’imagination.

C’est aussi l’avant-garde du secteur des mœurs en revendiquant la liberté au nom de l’affection et de l’amour. Avant-garde dans le domaine de la politique en entretenant des liens étroits avec les partis communistes qui a proposé de faire transformer le monde et qui a fustigé la vie politique de son temps.

Quels sont les classiques de la littérature française du Moyen-Âge ?
Qui est J. K. Rowlings ?