La déclaration des revenus à distance : une voie d’avenir pour la fiscalité française

Le Gouvernement se dirige résolument vers la numérisation des bases de données sur l’impôt, en privilégiant la déclaration des revenus à distance. Jusqu’ici, cette disposition concerne les foyers fiscaux à haut niveau de revenu. Mais dans l’avenir, la télédéclaration s’étendra à toutes les couches sociales. Un tour d’horizon sur la déclaration des impôts en ligne.

Qui peut déclarer ses revenus en ligne ?

N’importe quelle personne assujettie à l’impôt sur le revenu peut décider d’effectuer sa déclaration en ligne. En d’autres termes, tous les actifs en France qui encaissent un revenu au titre d’une activité professionnelle ou d’une fructification du capital ou d’une allocation de pension, de retraite, ou de rente viagère.

La déclaration en ligne est-elle obligatoire pour tous les contribuables d’un impôt sur le revenu ?

A l’image des impôts et des taxes directs, l’impôt sur le revenu est soumis à une formalité déclarative. Deux options sont permises, lorsque le contribuable s’acquitte de cette déclaration : il est libre de le faire sur papier, mais il peut aussi déclarer ses revenus à distance. Suite au projet de loi voté en 2016, la télédéclaration des revenus est devenue une nécessité pour certaines personnes. Habitez-vous dans un domicile doté d’un accès permanent à l’internet ? Est-ce que le total de vos revenus en 2014 a atteint le cap de 40 000 euros ? Etes-vous à l’aise dans la manipulation de l’internet ? Si ces trois conditions sont réunies, vous devez vous résoudre à faire votre déclaration sur internet.

A quoi tient l’avantage de la déclaration en ligne ?

La déclaration des revenus sur site internet n’a rien qui doive nous effrayer. L’internet est un canal d’information par excellence, en ce qu’il nous donne d’accéder tout de suite aux formulaires nécessaires lors de votre déclaration. Pour les contribuables, le gain de temps et l’ergonomie du questionnaire en ligne sont des atouts majeurs. A l’égard de l’équipe des centres fiscaux, la sauvegarde des données sera absolument garantie dans la version électronique comparée à la version papier. Grâce aux sites web, la déclaration des revenus est réduite à une formalité légère et toute simple.

La fiscalité française se dirige vers l’avenir digital

Le Gouvernement s’est fixé comme objectif de convertir en format numérique les sources documentées de l’impôt. Jusqu’ici, la déclaration en ligne cible surtout les grands pourvoyeurs des recettes fiscales. Mais de 2016 à 2018, le seuil de revenu rendant obligatoire la déclaration à distance ne cessera plus de baisser. En 2019, les contribuables français n’auront d’autre choix que soumettre leur déclaration sur les sites en ligne.