Élections CSE : guide sur la répartition des sièges par collège CSE

L’apparition du CSE a complètement révolutionné les activités des entreprises et des établissements. Le principal objectif est de rendre le dialogue social plus constructif, fluide et efficace. Les élections professionnelles offrent aux employées d’une entreprise le pouvoir d’élire leurs représentant au sein du CSE. Nombreuses sont les entreprises touchées par le comité social et économique ou CSE, Cette dernière qui a remplacé tous les représentants élus du personnel (CE, DP et CHSCT).

Le CSE : c’est quoi exactement ?

Le Comité Social économique ou CSE peut être défini comme étant une instance unique du personnel qui vise à rassembler le comité d’hygiène de santé et des conditions de travail, des déléguées du personnel et le comité d’entreprise ou CE. Il est indispensable afin de rendre plus fluide la communication entre l’employeur et les salariés. En d’autres termes, le CSE favorise le dialogue social dans l’entreprise. Toutes les entreprises de droit privé ainsi que les établissements publics disposant d’un caractère commercial et industriel voire même à caractère administratif sont concerné par le comité social économique. Le CSE est composé de trois éléments bien distincts : premièrement, un président qui représente l’employeur. Ensuite, des membres de la délégation qui sont élus directement par les employés. Pour un établissement qui a plus de 300 salariés, la délégation doit disposer d’une commission santé sécurité et des conditions de travail. Enfin, des représentants syndicaux désignés par les organisations syndicales représentatives pour les firmes qui ont des salariés supérieurs à 300. La mise en place d’un CSE est obligatoire pour les entreprises qui ne disposent pas d’instance qui représente les membres du personnel si ce dernier atteint au moins 11 employés pendant une durée de 12 mois continue. Pour les établissements qui disposent d’instances représentatives du personnel, une mise en place du CSE doit y avoir lieu à la fin du mandat des représentants du personnel élus. Le CSE réduit le nombre des élus ainsi que les heures nécessaires pour la délégation vu qu’il rassemble les 3 instances. Bref, le CSE est un amalgame de toutes les anciennes instances représentatives du personnel. Pour plus d’informations, il est conseillé de visiter un site spécialisé dans ce domaine tel que www.ceservices.fr.

Les rôles du Comité Sociale et Economique 

Le comité d’entreprise social et économique a différentes missions selon l’effectif de l’établissement. Pour une entreprise ayant des salariées comprises entre 11 et 49, il aura les mêmes fonctions et rôles que les délégués du personnel : tout d’abord, la présentation des réclamations que ce soit collective ou individuelle liée aux salaires, aux accords et conventions qui peuvent être appliquées dans l’entreprise autrement dit, l’application du code du travail. Ensuite, il doit avoir une bonne compétence dans le domaine des conditions de travail, de la sécurité et de la santé. Enfin, le droit d’alerte ainsi que la consultation lord d’un licenciement provoqué par une inaptitude. Pour les établissements disposant des salariés supérieurs à 50, leurs missions sont similaires à celles attribuées au CE et CHCST.

Les élections du Comité Social et Economique

La mise en place d’un CSE au sein d’une entreprise résulte d’une élection organisée par les employeurs. En général, le déroulement des élections du comité social et économique se fait tous les 4 ans. Par contre, un accord d’entreprise ou un accord du groupe peut aussi décider de fixer la durée de mandat du représentant du personnel élu entre 2 et 4 ans. Pour devenir candidat aux élections, il faut remplir quelques conditions telles que : être majeur (+ de 18 ans), ayant travaillé une année au moins et faisant partie de l’effectif au sein de l’entreprise et ne pas avoir un lien avec l’employeur. Les salariées ayant rempli les conditions suivantes peuvent élire les membres du CSE : étant salarié et travaillé au moins 3 mois dans l’entreprise. Bref, les élections doivent être organisées et effectuées dans les entreprises du secteur privé, des établissements publics de caractère administratif, industriel et commercial.

La répartition des sièges par collège CSE

La répartition des sièges par collège cse définit le nombre des représentants à élire. Ce sont les collèges électoraux qui organisent les élections du CSE. Le nombre de collèges électoraux varie selon l’effectif de l’entreprise. D’une part, le premier collège qui est relatif aux employées et aux ouvriers. D’autre part, le second collège qui est destiné pour les chefs de service, les techniciens, les ingénieurs ainsi que les agents de maîtrise. Une entreprise peut être composée d’un seul collège électoral si l’effectif des employés est inférieur à 25. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si l’établissement emploie des cadres supérieures à 25, un troisième cadre sera nécessaire et désigné comme un collège cadres. Le nombre des titulaires doit être strictement équivalent à celui des suppléants comme de suite :

– de 11 à 24 : 1 titulaires

– de 25 à 49 : 2 titulaires

– de 50 à 74 : 4 titulaires

– de 75 à 99 : 5 titulaires

– de 100 à 124 : 6 titulaires

– de 125 à 149 : 7 titulaires

– de 150 à 174 : 8 titulaires

– de 175 à 199 : 9 titulaires

– de 200 à 249 : 10 titulaires.

Livraison de repas en entreprise et au bureau à Paris
Des engins polyvalents pour des chantiers réussis