Pourquoi les cigarettes électroniques sont-elles si populaires ?

Cigarette électronique

La cigarette séduit une multitude de fumeurs pour l’extase qu’elle permet d’atteindre. Elle vous aide à soulager l’anxiété, et vous active par ses effets stimulants. Elle produit en outre des sensations de hit dans la gorge. Cependant, la cigarette classique est source de maladies importantes faisant près de 8 millions de morts chaque année. Et ce désastre atteint non seulement les fumeurs primaires, mais aussi les personnes exposées à la fumée. Ainsi, il fallait trouver une solution capable de donner les mêmes bienfaits tout en diminuant considérablement les méfaits. Cette solution porte le nom de cigarette électronique dont celle signée vaporesso.

La cigarette électronique, un bijou technologique

Fumer, c’est brûler du tabac et aspirer le gaz produit pour sentir dans ses poumons et dans son corps tous ses effets. La cigarette électronique vaporesso reproduit le même processus, mais en utilisant des dispositifs électriques et un système d’aspiration. Comme combustible, vous avez un liquide spécialement fabriqué nommé e-liquide. Il s’agit d’une substance plus ou moins visqueuse contenant :

  • Du propylène glycol (PG)
  • De la glycérine végétale (VG)
  • Des arômes (menthe, fruits, etc.)
  • De la nicotine
  • Et des fixateurs

Pour réaliser l’ignition du liquide de vapotage, la cigarette électronique utilise une résistance interne. Celle-ci est chauffée par le passage d’un courant électrique fourni par la batterie. L’aspiration s’effectue par le biais d’un embout, le drip tip.

Ce fonctionnement fait de l’e-cigarette une petite star de la technologie moderne. Ce matériel est autonome et jouit d’une autonomie qui peut atteindre 4 000 mAh. Avec une telle réserve d’énergie, le matériel peut remplacer 15 cigarettes classiques par jour. En plus, vous avez le choix entre des saveurs différentes selon l’arôme choisi. Et tout cela est couronné par des effets diversifiés en fonction du dosage PG/VG. Pour explorer les fonctionnalités de ces cigarettes électroniques vaporesso, consultez ce site.

Trouvez l’effet que vous cherchez : un gros nuage ou un gros hit ?

Chaque utilisateur de la cigarette électronique vaporesso cherche une expérience singulière du vapotage. La sensation du hit à la gorge est la plus recherchée. Mais d’autres souhaitent mieux impressionner par la production d’un gros nuage. Il semblerait que cela soit synonyme de classe digne d’un film hollywoodien. Le mode classique de fumer ne parvient pas à personnaliser totalement ces effets. Mais cela prend une tout autre tournure avec la cigarette électronique.

Il suffit de doser la quantité en PG et en VG. Le propylène glycol est une matière fluide. Il est responsable de la production de vapeur et de fumée. Si vous êtes donc un adepte des gros nuages, optez pour les dosages à prépondérance PG supérieurs à 70. Quant à la glycérine végétale, sa proportion élevée favorise le hit. De ce fait, il faudrait choisir des e-liquides avec un taux de VG supérieur à 70. Mais entre ces extrêmes, vous avez un large éventail de choix de dosage pour affiner et trouver l’effet qui vous convient. Un dosage intermédiaire de 50/50 par exemple est idéal pour ceux qui ne cherchent ni à produire de gros nuages, ni à sentir de gros hits.

Ravir ses papilles avec des cigarettes électroniques vaporesso

L’un des points forts de l’e-cigarette demeure dans le grand nombre de saveurs qui sont proposées. Vous avez des goûts différents tels que la saveur à la fois acidulée et sucrée de la pomme ou de l’arôme subtil de la framboise. L’e-liquide à la menthe ou à la vanille dosé avec une senteur tabac prononcée se révèle aussi en un choix possible.

Mais la cigarette électronique vaporesso ne répond pas uniquement à la question de goût. Elle apporte aussi d’autres effets intrigants avec les e-liquides au cannabidiol. Ce produit est bénéfique pour ses effets réparateurs contre l’anxiété et le stress. De plus, il déclenche la production de sérotonine dans le cerveau. Cela permet au vapoteur d’atteindre l’extase. Et avec les bienfaits de la molécule de cbd sur la protection des neurones, la cigarette électronique peut servir dans certaines thérapies. Par exemple, elle peut devenir un soutien au traitement et à la prévention de maladies dégénératives. Et comme le cbd a une vertu anti-inflammatoire, son absorption via le vapotage renforcerait le combat contre les inflammations thoraciques.

Augmenter les chances de réussir un sevrage au tabagisme

Le tabac est connu pour enchaîner ses consommateurs dans des rapports de dépendance. S’il en vient d’en manquer, le consommateur peut ressentir des maux de tête et des malaises diverses. Cette situation d’accoutumance est le résultat de l’action de la nicotine contenue dans le tabac. Elle agit sur le système nerveux. La nicotine provoque des maux de tête, de l’insomnie et quelques fois de la diarrhée. Mais elle est aussi source de maladies cardio-vasculaires et de cancer du poumon. Le sevrage se déroule souvent par une diminution progressive de la quantité de cigarettes brûlées par jour.

Cette technique trouve une meilleure réalisation avec la cigarette électronique vaporesso. Le taux de nicotine dans les e-liquides sont variables. Et vous avez des quantités au millilitre allant de 0 à 20 mg. Ce dosage calculé et administré offre ainsi une possibilité de diminuer progressivement la quantité de nicotine absorbée. Comme résultat, les statistiques ont révélé que 4 Français sur 10 se sont extirpés de la dépendance au tabac, grâce au vapotage.

La cigarette électronique consiste donc en une alternative intéressante pour combattre le tabagisme qui fait des millions de morts chaque année. Elle reproduit les gestes du fumeur classique, elle crée des sensations identiques, mais elle n’apporte pas les mêmes dangers.

La cigarette électronique, une alternative beaucoup moins nocive à la cigarette classique

La cigarette électronique vaporesso donne l’avantage d’être dépourvue des substances toxiques que fournissent les cigarettes classiques. Dans celles-ci, vous pouvez énumérer :

  • Le monoxyde de carbone : c’est le gaz responsable de la couleur noire des fumées, il diminue la capacité des globules rouges à transporter de l’oxygène.
  • Le cyanure d’hydrogène : il endommage les cils du poumon qui protègent cet organe des agressions extérieures.
  • Le goudron : c’est une substance noire collante qui se fixe sur les poumons et l’émail des dents. Il est une cause des cancers du poumon et de la gorge.
  • Le formaldéhyde : ce gaz est cancérigène et il entraîne aussi des problèmes respiratoires comme une asphyxie.

Avec la nicotine, ces substances toxiques provoquent des maladies graves. Elles entraînent un accident vasculaire cérébral, la bronchite chronique, l’emphysème, etc. Les cancers de la bouche, de la gorge, des reins, des poumons et de la vessie leur sont aussi attribués.

La combustion des e-liquides ne présente aucune de ces molécules néfastes. Le propylène glycol et la glycérine végétale ne sont pas toxiques. Ils sont utilisés depuis longtemps dans les industries agropharmaceutiques et agroalimentaires. Le propylène glycol et la glycérine végétale servent souvent de solvant ou d’humectant.

Ces constats ont conduit des scientifiques à effectuer des analyses comparatives sur la toxicité de la cigarette classique et du modèle électronique. Une étude faite sur 21 échantillons d’e-liquides suivant des normes expérimentales a montré que la cigarette classique était 95 % de fois plus toxiques pour les cellules que le modèle électronique.

Ainsi, la cigarette électronique vaporesso parvient à conquérir un public de plus en plus nombreux. En 2018, il a été constaté que le nombre de fumeurs de cigarette classique diminuait de 600 000. Mais le nombre de vapoteurs a augmenté de 500 000. Donc 100 000 ont arrêté de fumer et 500 000 se sont convertis. 

Comment les panneaux solaires peuvent-ils être rentables pour vous ?
Photographie professionnelle : comment bien se préparer ?