Quelle est la personne qui a mis au point le premier vaccin ?

La pratique de la vaccination remonte à des centaines d’années. Autrefois, les moines bouddhistes buvaient du venin de serpent pour s’immuniser contre la morsure de ce même animal. En Chine, le maculage d’une déchirure cutanée avec la variole à la vache était pratiqué pour conférer une immunité contre la variole au XVIIe siècle. Mais le premier fondateur reconnu du vaccin est Edward Jenner, après avoir inoculé un garçon de 13 ans avec le virus « cowpox » et démontré son immunité à la variole.

Edward Jenner : le père de l’immunologie

Le médecin et scientifique britannique Edward Jenner a mis au point et généralisé le premier vaccin contre la désastreuse contagion de la variole. Certes, il n’était pas l’initiateur de cette idée d’attaque par la variole bovine pour conférer une immunité et venir à bout de l’épidémie de variole, mais ses actions et recherches ont fait basculer une croyance traditionnelle vers une standardisation permettant de sauver d’innombrables vies.

Son invention était basée sur des études de cas minutieuses et sur l’observation clinique, plus de 100 ans avant que les scientifiques puissent expliquer le principe même des virus. Sa découverte révolutionnaire a chamboulé les bases de l’immunologie moderne.

La vie et la profession de l’inventeur du vaccin

Edward Anthony Jenner est né le 17 mai 1749 dans le petit village de Berkeley dans le Gloucestershire, en Angleterre. Il a vécu avec son frère aîné et a été élevé par ses sœurs après être devenu orphelin à l’âge de 5 ans. Il s’intéressait à un large éventail de sujets, notamment la géologie et les maladies cardiaques. En 1773, il quitte Hunter et retourne à Berkeley pour y pratiquer la médecine générale et poursuivre ses travaux sur le vaccin. Au cours de cette période, il a également contribué à la sensibilisation médicale par le biais de ses écrits occasionnels dans les journaux médicaux.

Mise au point et développement de la vaccination

Le 14 mai 1796, Edward Jenner immunisa un enfant de 8 ans, James Phipps, en utilisant de la matière provenant de lésions de Nelms. Un mois plus tard, il lui a inoculé du pus d’un homme atteint de variole, mais le garçon n’a pas contracté la maladie. L’expérience a été répétée plusieurs fois sur James Phipps, toujours avec succès. Cela avait résolu le mystère de l’épidémie de variole difficile à éliminer totalement. Avec son invention et ses expériences empiriques, Edward Jenner a démontré ce fait scientifique que l’infection à la variole des vaches conférait l’immunité contre la variole. Il a prouvé son hypothèse bien avant la découverte des microbes et la théorie des germes sur les maladies. Beaucoup considèrent Louis Pasteur comme le premier à avoir découvert le vaccin, mais Edward Jenner reste le premier à tirer des conclusions scientifiques après avoir mené une expérience visant à vérifier une hypothèse.

C’est quoi la catastrophe de Tchernobyl ?
C’est quoi un prix Nobel ?